Définir le positionnement fonctionnel de son application

Se lancer dans un projet de développement d’application doit répondre à un objectif précis pour votre activité. Pour parvenir à l’atteindre, votre application mobile doit apporter une valeur ajoutée à vos utilisateurs au travers des fonctionnalités proposées. Mais comment définir un périmètre fonctionnel pertinent et efficace ? 

Cette tâche, au démarrage de son projet, est loin d’être évidente et le risque de surcharger de fonctionnalités son application est grand. Beapp vous dévoile ses conseils pour bien prioriser le périmètre de votre application mobile lors de sa première version.

Pourquoi prioriser vos features ?

Savez-vous que : 

  • 80% des utilisateurs n’utilisent que 20% des fonctionnalités d’une application 
  • 74% des applications sont désinstallées dès le jour de leur téléchargement 

(ce chiffre est notamment dû à un périmètre fonctionnel ni engageant ni efficace dès la première utilisation)

Imaginez donc le temps et le coût de développement dépensés pour développer des fonctionnalités inutilisées qui seront un frein au succès de votre application. Pour limiter cette perte et ce risque, délimiter et prioriser un périmètre fonctionnel suffisamment pertinent est la seule solution. 

Bien souvent, une marque ou un porteur de projet imagine un très grand nombre de fonctionnalités pour son application. Vouloir tout développer du premier coup est souvent source de complications, tant dans la réalisation du projet que dans l’adhésion des utilisateurs. 

Bien définir son positionnement produit et prioriser les fonctionnalités essentielles pour répondre à la promesse utilisateur permettra : 

  • Une meilleure lisibilité des utilisateurs 
  • Des parcours plus simplifiés 
  • Un meilleur engagement des utilisateurs 
  • Une meilleure rétention sur l’application

Les mobinautes ont l’habitude d’avoir des mises à jour régulières et il est donc nécessaire d’adopter une approche de roadmap progressive contrairement aux sites webs. Il ne faut pas craindre de développer par étape votre application mobile. Construire une roadmap avec des évolutions futures permet également de renforcer son cycle de vie. Proposer régulièrement des mises à jour favorise l’engagement et la fidélisation des utilisateurs dans le temps en leur apportant régulièrement des fonctionnalités complémentaires. 

Comment prioriser votre périmètre fonctionnel ?

Mais alors comment se lancer dans la définition et la priorisation de votre périmètre fonctionnel. Il existe plusieurs méthodes qui vous permettront d’avancer efficacement dans votre réflexion et vous aider à la prise de décision.

Étape 1 : Travailler son concept et son positionnement pour pouvoir prioriser les idées fonctionnelles avec le MoSCoW

Avant de se lancer dans la priorisation, il convient de bien définir le positionnement de son application, le WHY et la promesse utilisateur. La proposition de valeur de votre outil numérique est la première étape de réflexion à mener afin de s’assurer de la viabilité et de la pertinence de la valeur ajoutée offerte à vos utilisateurs. La priorisation n’en sera que plus facile par la suite.

Une fois votre périmètre défini, il est temps désormais de lancer la phase de priorisation des features (fonctionnalités de l’application). Pour cela, vous pouvez vous baser sur la méthode MoSCoW. Imaginez par exemple que vous ayez une vingtaine de fonctionnalités et vous souhaitez les prioriser pour lancer une première version de l’application qui vous permettra de tester son succès auprès des utilisateurs. Après avoir bien défini le positionnement, classez les fonctionnalités en fonction des critères du MoSCoW.

MoSCoW est l’acronyme des critères suivants : 

(les O ne sont là que pour aider à la mémorisation du concept)

M – Must have this – Doit être effectué

Cette catégorie comprend les fonctionnalités indispensables, rendant critique le succès de votre application si elles n’y sont pas intégrées. 

S – Should have this if at all possible – Devrait être accompli autant que possible

Ce sont les fonctionnalités apportant une vraie valeur ajoutée en complément des “Must Have”. Elles peuvent être considérées comme étant importantes à être développées sans pour autant représenter une urgence impérative dans leur déploiement. 

Les fonctionnalités concernées peuvent faire partie d’une V2 de l’application !

C – Could have this if it does not affect anything else – Pourrait être réalisé dès lors où cela n’a pas d’impact sur les autres tâches 

Il s’agit ici des éléments qui, une fois intégrés, peuvent apporter un effet supplémentaire dans le confort d’utilisation et donc la satisfaction client mais qui n’ont aucune importance ou rôle crucial dans l’usage principal.  

W – Won’t have this time but would like in the future – Ne sera pas effectué cette fois, mais sera fait ultérieurement

Les fonctionnalités qui n’ont aucun intérêt au moment du lancement de l’application mais qui peuvent dans le futur y être ajoutées en fonction de l’évolution de votre activité.

Dans le cadre d’une première version les “C” et “W” sont à mettre de côté car il est fréquent que l’adhésion au produit n’aille pas dans le sens imaginé au départ, d’où l’importance de développer par étape votre application.

Étape 2 : Estimer l’effort de chaque fonctionnalité et refaite une priorisation en fonction des coûts / bénéfices

Pour vous aider dans votre réflexion de priorisation, deux notions sont à prendre en compte, celle de la valeur business et de la valeur utilisateur :

  • Valeur business : est-ce que c’est vertueux pour mon modèle d’entreprise ? Est-ce que je peux continuer à faire vivre le produit et l’équipe ? Quels bénéfices de proposer telles fonctionnalités dans son application… ?
  • Valeur utilisateur : est-ce que les utilisateurs vont revenir utiliser ce service ? À quelle fréquence ? Est-ce que ça leur rend réellement un service ?

Prioriser c’est aussi faire le choix de ne développer que des choses ayant une réelle valeur pour maximiser ses chances de réussite et l’investissement (temps/budget) engagé. Pour vous aider, vous pouvez vous référer à cette matrice :

prioriser le périmètre fonctionnel d'une application

Les indispensables

Les fonctionnalités qui représentent une forte valeur avec un temps de développement faible doivent faire impérativement partie de vos priorités lors du développement de votre application.

Les arbitrages 

Les fonctionnalités à forte valeur ajoutée mais très complexes à mettre en œuvre doivent être réparties dans vos sprints de développement du projet.

Les bonus

Les fonctionnalités qui en cas d’absence n’empêcheraient pas la bonne utilisation peuvent être considérées comme des bonus qui pourront venir agrémenter le cycle de vie de l’application.

Les stand-by 

Les fonctionnalités qui n’apporteraient aucune valeur à votre projet tout en étant chronophage dans leur mise en place doivent absolument être mises de côté. Deux options s’offrent à vous, complètement repenser la feature ou bien l’abandonner tout simplement.

Nos 2 conseils complémentaires pour bien prioriser

Conseil n°1 – S’affranchir de ses biais d’usage personnel

Vous ne développez pas une application pour vous mais pour vos utilisateurs. Leurs besoins, attentes et usages peuvent différer de votre cas personnel. Une phase d’UX Research est alors indispensable pour développer sa connaissance client et ainsi concevoir une application réellement utile et utilisée par vos utilisateurs.

Plusieurs ateliers vous permettront d’affiner cette connaissance utilisateur tout en étant un moyen efficace d’arbitrage pour votre priorisation fonctionnelle. Entre les interviews utilisateurs, les focus group ou encore les tests utilisateurs, les possibilités de déceler les problématiques et attentes de vos utilisateurs et de valider vos hypothèses sont nombreuses. Attention cependant à bien recruter un panel représentatif de vos utilisateurs finaux pour vous garantir des réponses représentatives.

Conseil n°2 – Lancer un MVP pour tester 

Se lancer dans le projet de développement d’une application mobile nécessite une vision juste de la valeur que l’on souhaite apporter à ses utilisateurs. La définition de son périmètre fonctionnel est la première étape indispensable aux incidences multiples : choix technologiques, gestion de projet, lancement de l’application, acquisition et rétention… Évitez absolument de vouloir développer une application mobile rendue beaucoup trop complexe par trop de parcours et de fonctionnalités. Nos experts chez Beapp vous accompagnent et vous apportent leur expérience et leur expertise pour définir votre produit digital le plus performant.

La définition du périmètre fonctionnel est donc la première étape pour viser le succès et l’adhésion de vos utilisateurs grâce au déploiement d’une application qui réponde réellement à leurs besoins et usages. Bénéficiez de l’expertise et de l’expérience de nos experts pour vous accompagner dans vos arbitrages !

Contenus Complémentaires

Auteur

Thomas COO Beapp

Responsable des opérations chez Beapp, Thomas pilote l’organisation globale des projets. En tant que garant de l’activité, il supervise et coordonne l’ensemble des équipes tout au long des étapes d’un projet pour s’assurer du respect des modalités du projet (délais, budget, cadre fonctionnel…). Il a une parfaite maîtrise de l’ensemble des problématiques inhérentes aux projets web/mobiles et accompagne nos clients sur la partie conseil.

SUIVEZ-NOUS