REX : L’accessibilité mobile dans un projet mobile

22

L’accessibilité numérique est un enjeu pour les éditeurs d’applications. Afin de rendre inclusif son outil numérique et qu’il soit réellement accessible à tout type d’utilisateur y compris ceux présentant une difficulté d’accès (handicap, situationnelle…), l’accessibilité numérique doit être placée au cœur du projet et ce dès en amont de la conception. Comment intégrer concrètement cette notion dans le développement d’un projet ? Quelles sont les bonnes pratiques indispensables ? Pour répondre à ces questions, nous vous proposons de découvrir un témoignage des acteurs ayant participé au projet Blynd, en vous partageant un témoignage, au travers d’une interview croisée des différents protagonistes, sur la manière dont l’accessibilité mobile a été traitée.

BLYND, L’APPLICATION MOBILE DE STREAMING DANS L’UNIVERS DE LA B.D. 

Vivez une expérience audio immersive dans l’univers de la bande dessinée grâce à la jeune startup BLYND ! Le principe est simple, découvrez vos univers préférés au format audio. Chaque BD audio est traitée comme une œuvre cinématographique à part entière : dialogues interprétés par des comédiens professionnels, design sonore poussé, musiques sur-mesure…. tout est créé de manière à vous faire vivre vos bandes dessinées favorites d’une autre manière. BLYND travaille en collaboration avec les éditeurs du monde de la B.D afin d’étoffer en permanence son catalogue sur l’application.

Pour découvrir l’application Blynd, vous pouvez la retrouver directement sur les stores :

Disponible sur Google Play

Disponible sur AppStore

L’INTERVIEW CROISÉE DES ACTEURS DU PROJET BLYND SUR L’ACCESSIBILITÉ

Les acteurs du projet :

  • Timothée Borne – Fondateur de Blynd
  • Sonia Poullet – Cheffe de projet chez Pure Illusion 
  • Clervie Casters – Cheffe de projet chez Beapp

En co-développement avec l’agence web Pure Illusion, qui a accompagné Blynd dans la création de leur site web, ce projet a été mené en collaboration entre nos trois entités pour aboutir à une application de qualité !

 

Q1 – La notion d’accessibilité mobile était-elle un pré-requis de base avant même le lancement du projet et pourquoi cet enjeu a été mis au cœur du projet ?

Timothée – Fondateur de Blynd

Notre concept de base était d’adapter des bandes dessinées en audio et donc, de les rendre en partie accessible à d’autres typologies de publics. 

Cependant l’accessibilité du contenu n’est rien sans l’accessibilité du contenant ! C’était donc un pré-requis avant le lancement du développement digital de notre projet de pouvoir mettre à disposition de nos utilisateurs une plateforme mobile qui offrait une facilité d’usage à tous points de vue. Nous avions cette notion au cœur de notre projet et de nos attentes vis-à-vis de nos partenaires dans la réalisation de l’application mobile.

 

Q2 – Comment avez-vous mené vos réflexions UX dans la conception des maquettes pour répondre à cet enjeu ?

Sonia – Cheffe de projet Pure Illusion

En tout début de projet, Pure Illusion a organisé une rencontre avec 2 personnes malvoyantes lors d’un atelier d’observation. L’objectif étant de comprendre comment ces profils de personnes utilisent leur smartphone et naviguent sur des applications mobiles. Cet échange a permis de soulever les difficultés rencontrées sur des plateformes déjà existantes, ce qui a permis de lister les pré-requis avant la conception. Suite à cela, les équipes d’UX et UI Design ont pu proposer des maquettes adaptées à ce public. Au travers d’une hiérarchisation précise des pages et d’une utilisation de titres pour chaque bloc, les utilisateurs malvoyants ont la possibilité de naviguer facilement sur l’application Blynd.

 

Q3 – Avez-vous des exemples à donner d’éléments facilitant l’usage et l’accessibilité mobile sur l’application Blynd ?

Sonia – Cheffe de projet Pure Illusion

La connexion avec Apple, Google et Facebook permet une création de compte facilitée et simplifiée par exemple. De plus, la mise en favoris offre un accès rapide à certains contenus appréciés par les utilisateurs. Par ailleurs, c’est surtout une réflexion technique dans la manière de concevoir et développer l’application mobile qui était importante pour notamment permettre la lecture par assistant vocal. L’usage de solutions tierces par les utilisateurs présentant certains troubles ou déficiences pour consulter les plateformes numériques est courant. Il faut donc s’adapter à cela d’un point de vue compatibilité technique.

 

Q4 – Comment avez-vous géré les tests lors de la phase de développement mobile pour prendre en compte et confronter la manière dont l’application est accessible ?

Clervie – Cheffe de projet Beapp

Pour gérer les tests, nous avons pris en compte les assistants vocaux, dont nous maîtrisons les pré-requis techniques pour les avoir utilisé dans de précédents projets. C’est ainsi que nous avons testé l’application que nous avons développé pour Blynd avec TalkBack et VoiceOver notamment. En parallèle, nous étions accompagnés par un consultant non-voyant qui a pu nous faire des retours d’expérience et nous partager des bonnes pratiques, afin de corriger les derniers points et offrir une solution qui correspond totalement aux besoins et aux usages des utilisateurs.

 

Q5 – Quels conseils pouvez-vous donner aux éditeurs d’application qui se lancent dans la conception d’une plateforme numérique pour bien aborder ce sujet  ?

Clervie – Cheffe de projet Beapp

Comment rendre accessible son outil numérique si on ne connaît pas les conditions d’usage et les besoins de ses utilisateurs ? Explorez vos cibles en dressant des personas ! On ne travaillera pas l’accessibilité de l’application de la même manière selon que l’on s’adresse à des personnes seniors, malvoyantes, avec un handicap moteur… Il est donc important de connaître ses cibles pour savoir ce dont elles ont besoin en termes d’accessibilité afin de leur offrir les solutions adaptées.

Un autre point qui me paraît important est l’attention portée au design. De nombreuses pratiques UX/UI pour simplifier la compréhension et la lisibilité des fonctionnalités existent. C’est un point important de l’accessibilité donc n’hésitez pas à challenger votre agence partenaire sur ces sujets.

Et surtout n’hésitez pas à faire tester votre application en cours de projet ! L’idéal est de lancer une version bêta auprès d’utilisateurs sélectionnés de par leurs profils. 

Il y a de nombreux points d’attention à avoir en parallèle mais ces trois là me semblent essentiels.

 


Pour découvrir d’autres conseils et bonnes pratiques sur le cadre dans lequel s’inscrire pour offrir un outil numérique véritablement accessible à vos utilisateurs et ainsi s’engager pour un numérique responsable et inclusif, nous vous recommandons de consulter notre dossier spécial.

 

Merci à Sonia de Pure Illusion et Thimothée de Blynd pour leur témoignage sur l’accessibilité numérique dans l’application mobile Blynd. N’hésitez pas à aller découvrir ce projet !

 

 

Contenus Complémentaires

Auteur

Responsable des opérations chez Beapp, Thomas pilote l’organisation globale des projets. En tant que garant de l’activité, il supervise et coordonne l’ensemble des équipes tout au long des étapes d’un projet pour s’assurer du respect des modalités du projet (délais, budget, cadre fonctionnel…). Il a une parfaite maîtrise de l’ensemble des problématiques inhérentes aux projets web/mobiles et accompagne nos clients sur la partie conseil.

NEWSLETTER

Saisissez votre adresse email pour vous inscrire à la newsletter


SUIVEZ-NOUS